L'ASSOCIATION 

Le seul site qui peut prétendre être à l'origine des recherches sur Rose Valland. Vous pouvez réfuter ou confirmer par mail . Quant aux souhaits de l' Association, ils sont réalisés, puisqu'au bout de 30 ans par les manifestations, les parutions, nous avons enfin sorti Rose Valland de l'ombre.

-----Rose Valland, marque déposée, enregistrée INPI n°11/19 du 13/05/2011 --------ainsi que la rose " Rose Valland " ---

==================================================================================================

L'Association a le regret de vous faire part de la disparition de son secrétaire général Maurice Gailliard.

Les obsèques ont eu lieu le 26 octobre 2013.

========================================================================================

Un rosier pour Rose Valland

Au sujet de la rose "Rose Valland", sa création est née d'une grande amitié entre Maurice Galliard, secrétaire général de notre association, et Jean-Pierre Guillot, des Roseraies Guillot. C'est le 5 juillet 2013 , que le parrain André Vallini, président du Conseil Général de l'Isère, nous a accueilli dans la roseraie des jardins du Musée Dauphinois, à Grenoble, pour le baptème et pour planter ce rosier créé en l'honneur  de Rose Valland.

Héroïne de la seconde guerre mondiale, historienne d’art et résistante, Rose Valland née à Saint-Etienne-de –Saint-Geoirs (1898 – 1980), a sauvé et participé à la récupération de nombreuses œuvres d’art pendant et après la guerre. Nos sites "La mémoire de Rose Valland" et un ouvrage édité par le Musée dauphinois, retracent l’histoire de cette grande dame qui mit son courage au service de la France et de l’art. Le Rosier qui lui est dédié est une création moderne, hybride de variétés anciennes issues de la roseraie Guillot de Chamagnieu.

-0-0-0-0-0-

L'appropriation volontaire et réfléchie des biens d'autrui par les nazis : images de la la spoliation 1941-1945 -- Des nouvelles et des contacts sur rosevalland.eu ----- Revues et journaux et l'exposition de Lyon ---
Liens amis -----Grande exposition à Chambord -----

=======================

A L'INSTITUT NATIONAL DU PATRIMOINE, LA PROMOTION 2011/12 DE CONSERVATEURS DE MUSEES SERA LA
<<PROMOTION ROSE VALLAND>>

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

=======================

Fresque "Rose Valland"à St.Etienne de St.Geoirs, et quelques explications..

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

La belle histoire du retour de Rose Valland : un nouveau film ....

Après la décision des Conservateurs de musées de mettre Rose Valland à l'honneur, M. Cesario arrive avec, 50 ans après, un nouveau lancement du film "Le Train", dont il a acheté les droits pour 5 ans.-------

-----

Pendant le tournage du film, « le train »,Rose Valland à coté de Jeanne Moreau

-------------------.

Rose de 1940 à 1944, le film en 1964, l'association dès 1998, nouveau film bientôt...

St Etienne de St Geoirs, 18 août 1998 un groupe d’habitants de cette agglomération, laquelle aura vu naîtreRose Valland 100 ans plus tôt, se réunissent un mois avant l’anniversaire, bien décidés « à faire quelque chose » pour sortir cette grande Résistante de l’oubli.Une association est créée qui se dénommera« La Mémoire de Rose Valland » son but :
réaliser toute action destinée à faire connaître Rose Valland du grand public et reconnaître son oeuvre. Première décision importante,réaliser une exposition retraçant sa vie qui sera installée dans la salle des spectacles de la commune. Le 7 mai 1999 est inaugurée une exposition sur 400 m2, qui durera trois semaines malgré des moyens limités. En 8 mois le petit groupe réussit à réunir suffisamment de documentation et de matériel pour faire que cette installation soit attrayante et instructive à la fois.
En 14 ans d’existence l’association et ses membres ont poursuivi leur combat en agissant en permanence sur tous les « fronts ». Envoi de courriers aux éditeurs de livres traitant des spoliations durant la dernièreguerre, dans lesquels il n’est pas ou peu fait mention de l’action de Rose Valland ( n’ayant pas le plus souvent l’adresse de l’écrivain).
Démarches pour l’apposition de plaques souvenir : au Musée du Jeu de Paume à Paris, à St Etienne de St Geoirs sur sa tombe, au collège Rose Valland ainsi que pour faire donner son nom à une place.
En 2000 c’est la réalisation d’une nouvelle exposition à L’Orangerie du Musée d’Art l’Evêché de Limoges durant trois semaines avec des visites de nombreuses classes d’établissements scolaires de l’agglomération.
L’association ayant de plus en plus de contacts apporte selon ses moyens des éléments aux historiens qui écrivent des livres sur les spoliations d’oeuvres d’art, les sociétés de production qui réalisent des documentaires sur le sujet. Ainsi que lors d’expositions à Berlin au Musée d’histoire Juive, à Brive au Musée de la Résistance et au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon où a été réalisée en 2010 une magnifique exposition sur Rose Valland. De nombreuses
interventions sont effectuées auprès des jeunes des classes de 3è dans les établissements scolaires en Rhône-Alpes ou de groupes d’amateurs d’histoire. L’historien Frédéric Destremau a écrit la biographie de Rose Valland et bien qu’aucun éditeur français n’ait voulu encore sortir ce document, il a été possible d’obtenir le concours de la direction du Patrimoine de l’Isère qui en a édité un livre résumé.
En 2011 c’est la réalisation de la fresque monumentale sur le mur d’un particulier dans la ville de St Etienne de St Geoirs qui met Rose Valland à la vue de tous dans leur quotidien et comme nombre d’entre eux se posent des questions sur ce qu’ils voient l’association a réalisé une plaquette explicative diffusée dans les commerces.
Avec ses deux sites sur le Net ; :rosevalland.eu et rosevalland.com , l’association est en relation avec le monde entier et se tient à la disposition de tous pour informer et aider.

Rappel du film : Etats-Unis - France - Italie | 1964 | 133mn | DCP VOSTF | Visa n° 27 874 - Réalisateur John Frankenheimer- Scènario Franklin Coen et Frank Davis - d'après le livre Le Front de L'art de Rose Valland - Directeur de la photographie Jean Tournier et Walter Wottitz - Musique Maurice Jarre - Production Jules Bricken (Artistes Associés)

SYNOPSIS : Juillet 1944, le colonel Von Waldheim fait évacuer les tableaux de maîtres de la Galerie nationale du Jeu de Paume pour les envoyer en Allemagne. Labiche, un cheminot résistant, est chargé de conduire le train transportant ces objets d'art. Avec l'aide de ses compagnons résistants, il va chercher à faire en sorte que le train et les tableaux n'arrivent jamais à destination...

----

--

----

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

L'histoire deRose...

Sur une photographie prise au musée du Jeu de Paume en 1934, Rose Valland (1898-1980) apparaît, droite comme un point d’exclamation posé là par hasard, dans une austère tenue noire dont la jupe atteint les chevilles. Avec son allure figée, ses lunettes finement cerclées, ses cheveux strictement tirés en arrière, sa silhouette semble d’autant plus modeste et fragile qu’elle se trouve à proximité d’une monumentale statue du sculpteur argentin José Fioravanti. Elle fait irrésistiblement penser à Pauline Carton campant Madame Muscat dans Bonne chance, un film que Sacha Guitry devait tourner au même moment. Une Pauline Carton bien austère toutefois.

C’est cette même femme, attachée de conservation qui, dès mars 1941, jouera un rôle capital en s’improvisant espionne dans cet établissement voisin du Louvre devenu, à l’initiative de l’occupant nazi, la plaque tournante d’un ahurissant trafic d’œuvres d’art, pour la plupart confisquées à des collectionneurs et des galeristes juifs et francs-maçons.

Les rapports et les notes que Rose Valland adressa au directeur des Musées nationaux Jacques Jaujard – 172 feuillets inédits – sont importants à plus d’un titre. Ils témoignent d’abord de l’institutionnalisation, via un organisme directement rattaché à Adolf Hitler, l’Einsatzstab Reichleiter Rosenberg für die bestzten Gebeite (E.R.R.), du pillage des œuvres d’art dans les pays occupés, notamment en France et dans le Benelux. Ils dressent ensuite des listes, hélas non exhaustives, d’œuvres spoliées, souvent identifiées. Ils indiquent en outre leurs destinations outre-Rhin, une démarche qui facilitera grandement, après la guerre, la récupération d’une partie d’entre elles.

Enfin, ils apportent des informations sur les curieuses pratiques qui sévissaient à l’E.R.R., lieu d’intrigues de palais, de conflit d’intérêts – la concurrence entre l’enrichissement des musées du Reich voulu par Hitler et celui de la collection personnelle d’Hermann Goering qui se rendit 21 fois sur place pour faire son marché en offre un exemple – ou théâtre de simple rapine. Car, dans l’entrepôt au stock constamment renouvelé que constituait le Jeu de Paume, des objets disparaissaient, parfois volés par des soldats, parfois empaquetés pour la femme du directeur allemand, comme ces meubles, fourrures et argenterie signalés dans une note du 25 septembre 1943. Il est piquant de voir ainsi les représentants de la « race des seigneurs » s’approprier les petites cuillers en catimini, comme des truands sans envergure, au beau milieu des tableaux de Braque, de Picasso, de Courbet, de Renoir.

Patiemment, discrètement, écoutant aux portes, fouillant les poubelles, Rose Valland consignait tous les détails qu’elle jugeait utiles, conversations, bruits de couloir, circulaires, incidents, actes de vandalisme. Elle croquait aussi sur le vif, et non sans ironie, le portrait des responsables nazis, de leurs visiteurs; elle notait des adresses, faisait part, tour à tour, de ses espoirs, de ses indignations. Autant d’informations factuelles et précises qui renseignent les historiens de l’art sur les spoliations perpétrées durant toute l’occupation et témoignent de la qualité des services que cette héroïne de l’ombre, tenace, peu commode et surtout trop vite oubliée, rendit à son pays. Rose Valland publia en 1961, Le Front de l’art (Plon) qui fut réédité en 1997 par la Réunion des musées nationaux, mais demeure aujourd’hui malheureusement épuisé.

Illustration : Rose Valland, musée du Jeu de Paume, 1934, photo D.R..

-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-0-

Quelques pages :

--- Commandez le livre "La mémoire de Rose Valland"
--- un livre historique: l'air du temps 1941
--- une nouvelle : le train des oeuvres spoliées.
--- 23 et 24 octobre 2007: Visite intéressante
--- Pose de la plaque commémorative sur la tombe de Rose Valland - 16 sept.2006
--- Rose Valland Texte de l'association, à St.Etienne de St.Geoirs. Conditions d'adhésion
--- Journée de la Femme: hommage à Rose Valland (06/03/2004)
--- Quelques moments d'histoire...
--- Veille du 8 mai2004
--- Le collège Jongkind à Paris, juillet 2004
--- Texte de Mr.Fr
édéric Destremau
--- Une plaque commémorative
--- Film "le train" en Allemagne !
--- Inauguration de la plaque commémorative au Collège "Rose Valland"
---Quelques liens avec les amis de Rose Valland et avec les amis épris d'art.
---Archives AG2008

Venez nous rejoindre au sein de l’Association afin de défendre les valeurs humaines en agissant pour que ” l' ’Action de Rose Valland “ qui appartient à l’Histoire, soit connue et reconnue de tous et serve à prévenir par la sensibilisation, toute résurgence d’idées totalitaires.

mail envoyé à Jacqueline Barthalay, Présidente,

jlbarthalay@gmail.com

                                                               Claire Désarmagnat ,  Trésorière.

 

liens

 

Conformément à l'article 27 de la loi N° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès vous concernant auprès du responsable de la publication et ce dans les conditions requises par l'article 34 de ladite loi.

============ARCHIVES===============

AUTOUR de L'EXPOSITION

visites commentées les dimanches à 15heures.
7 février - 7 et 14 mars - 11avril - et 2 mai
 
Après-midi d'étude
Pillage, récupération et politiques d'indemnisation :

Mercredi 3 février 2010

• 14h : Jean-Pierre Bady, conseiller-maître honoraire a la Cour des comptes, membre du college délibérant de la Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliations
• 15h : Martine Poulain, directrice de la bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art, auteure de "Livres pillés", "lectures surveillées", "Les bibliothèques françaises sous l'Occupation" (Gallimard, 2008)
15h45 : Michel Rayssac, professeur des écoles retraité, chercheur et auteur de L'exode des musées. Histoire des ouvres d'art sous l'Occupation (Pavot, 2007)
* 16h30 : Gérard Bruyere, documentaliste, Musée des Beaux-arts de Lyon
* 17h : Discussions

 

Soirée, a partir de 18h30
Conférence d'Emmanuelle Polack, chargée de mission au Musée des monuments français au sein de la Cité de l'architecture et du patrimoine, commissaire invitée de l'exposition La dame du Jeu de Paume, Rose Valland sur le front de l'art

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Le tiers des membres de notre association a rencontré Rose VALLAND lors de ses séjours d'été dans sa maison natale à St.Etienne de S.Geoirs et a pu l'apprécier dans la vie courante mais elle demeurait secrète sur ses activités. C'est pourquoi nous avons créé «LA MEMOIRE DE ROSE VALLAND qui a pour objet de la faire connaître d'abord, puis reconnaître par le public pour découvrir ensemble son oeuvre unique.. Ce fut le but de notre première exposition en 1999 à S.E.S.G., du 7 au 31 mai, avec pour thème "SPOLIATIONS - RECUPERATION - RESTITUTION" l'année suivante nous la présentions à LIMOGES . Toujours dans le même but, nous nous sommes rapprochés en 2004 du CENTRE D' HISTOIRE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION en la personne de Mme DORE RIVE , sa Directrice qui a bien voulu nous entendre et, aujourd'hui - grâce à la Ville de LYON que nous remerçions vivement - dans les objets et souvenirs de Camille GARAPON, légataire de Rose VALLAND, dans les archives de l'Association, dans la collection constituée par notre secrétaire général : Maurice GAILLIARD et bien sûr dans les trésors des Musées , ont été decouverts une partie des documents qui vous sont présentés ce soir.
A notre demande, et avec le soutien. de notre député M. Georges COLOMBIER, M Le Miuistre de la Culture Renaud DONEDIEU DE VABRE a bien voulu apposer sur la façade du musée du JEU DE PAUME, en 2006 une plaque rappelant la présence et le travail de Rose VALLAND dans ce lieu entre 1940 et 1944, prémonitoire en quelque sorte à l'intitulé de la présente exposition. Nos projets, toujours le désir de faire reconnaître notre héroïne par le plus grand nombre, d'où les futures expositions de GRENOBLE et BRIVE, peut-être de ST RAPHAÊL. Mais surtout notre espoir : créer une fondation pour perpétuer l'existence et l'importance de l'oeuvre de cette personnalité unique Rose VALLAND, Espionne du JEU DE PAUME.

MERCI à TOUS.

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Lié à Rose Valland :  l'exposition du Louvre, du 7 mai au 31 août 2009

-o-o-o-o-o-

 

Dernières nouvelles : Informations sur les activités de l'association "La Mémoire de Rose Valland"

A.G. du 11 Avril 2009

 

 

COMPTE-RENDU ASSEMBLEE GENERALE ASSOCIATION
LA MEMOIRE DE ROSE VALLAND

Les membres de l'association se sont réunis le Mardi 26 mai 2009 à 14 h 30 à la Maison de l'Isère (ex DDE), route de Brézins à St Etienne de St Geoirs.
La Présidente accueille les participants, au nombre de 11, en les remerciant de leur présence et cite les excusés Pierre Nageotte, Maurice Cornu, Paul Burlet, Christine Jullien, Daniel Zuckerman. Ils ont tous donné leur pouvoir aux présents. Le quorum est atteint et l'A G peut se tenir sans restriction.


-----

Elle présente le bilan moral pour les 12 mois d'activités, parmi les plus marquantes :

-le fait que l'association soit "sans domicile fixe" ce qui a occasionné de multiples déménagements durant 3 mois l'année 2008, lourde charge pour la Présidente et pour son mari. A ce jour les archives et le matériel de l'association sont entreposés dans un local mis â disposition dans la Maison de l'Isère.

-Les divers échanges épistolaires et les transferts d'objets prêtés, avec le Musée Juif de Berlin pour une exposition sur les Spoliations et les Restitutions d'oeuvres d'Art.

-La sélection avec la commissaire de l'expo Emmanuelle Polack, le listage, et 1 transfert de documents et d'objets mis à la disposition du CHRD de Lyon en vue de la réalisation de l'exposition Rose Valland qui se tiendra dans leurs locaux de décembre 2009 à mai 2010.

-La réunion à Grenoble avec Jean Guibal Directeur de la Culture au Conseil général en présence de René Vette Conseiller général et pour l'association la Présidente Jacqueline Barthalay, la Vice-Présidente Marie-Josèphe Benoit-Touzet, le Secrétaire-général Maurice Galliard, pour un "tour d'horizon" sur les activités de l'association, les documents et objets détenus. Quelques conseils de la part des spécialistes et la proposition d'une subvention allouée pour le fonctionnement 2009 et la réalisation de certains projets.

 

- La commercialisation du livre de Frédéric Destremau "Rose Valland, Résistante pour l'Art" auquel prend part l'association suite à des accords avec les Editions du Patrimoine et le diffuseur, par l'envoi de bons de commande avec les courriers pour les voeux 2009 et l'incoporation d'un bulletin sur le site de l'association..--Plusieurs dizaines d'exemplaires ont déjà été vendus en France et à l'étranger.

-Le lancement du livre au Conseil général de l'Isère où étaient présents tous les membres du bureau ainsi que la fille de la légataire Christine Vernay et des sociétaires, Mr et Mme Guy Desarmagnat , Mr et Mme Charles Monnet. Avec un interview par France Bleu Isère et des articles dans le Dauphiné Libéré et le Magazine Isère du Conseil Général.

----

- De nombreuses interventions téléphoniques et de nombreux échanges de messages sur le net avec des correspondants français et étrangers ont monopolisé les membres du bureau durant beaucoup de temps.


M. Sissoix intervient pour suggérer d'agir auprès des familles de collectionneurs qui ont bénéficié de l'action de Rose Valland pour la restitution des biens volés afin qu'ils apportent une aide financière à l'association. L'idée est intéressante mais difficilement applicable. Le Secrétaire-général Maurice Galliard informe de sa participation à Paris, en juin, à l'inauguration de l'exposition sur les MNR au Musée d'Art Juif, accompagné de Claire et Guy Desarmagnat ainsi que de notre amie des USA Carol Polakoff. Lors du même voyage il a rencontré Frédérique Destremau l'historien de Rose Valland ainsi que Emmanuelle Polack dans son environnement muséologique au Palais de Chaillot.
La Vice-Présidente Marie-Josèphe Benoit-Touzet parle de sa participation à l'inauguration de l'exposition au Louvre de l'exposition de photographies et documents sur le "Louvre pendant la guerre 1938/1947", accompagnée du Secrétaire-général en présence d'Emmanuelle Polack. Ils ont également rencontré Frédérique Destremau pour faire un bilan des activités communes en faveur de Rose Valland.
Le bilan moral présenté par la Présidente est approuvé à l'unanimité.

----

 

------

 

--

-La Trésorière Jacqueline Barthalay commente ensuite le bilan financier en énumérant les dépenses (assurances, timbrages, reproductions, etc.) et les recettes (subventions, cotisations, défraiement expo Berlin, etc.). L'association manque de moyens fianciners et par ce fait ne peut pas se lancer dans des projets importants.
Le bilan présenté par la Trésorière est approuvé à l'unanimité.

Le conseil d'administration se représente dans sa totalité, exception faite pour Christine Jullien qui ne souhaite pas renouveler sa fonction de trésorière adjointe (pour un problème de disponibilité). Claire Désarmagnat se présente pour lui succéder. Tous les candidats sont élus à l'unanimité et le bureau 2009 se présente comme suit : Présidente : Jacqueline Barthalay, Vice-Président(e) : Marie-Josèphe Benoit-Touzet, Maurice Cornu, Secrétaire-général : Maurice Galliard, Trésorière : Jacqueline Barthalay, Trésorière¬adjointe : Claire Désarmagnat, membre : Christine Jullien.

 

La Présidente reprend la parole pour parler des projets pour 2009 :

-Participation à la réalisation de l'exposition "Chambord pendant la guerre".

-Présence au collège Rose Valland pour une matinée Portes ouvertes en juin.

-Continuer d'aider à la réalisation de l'expo Rose Valland au CHRD de Lyon.

-Participation à la Journée du Livre de La Côte St André au château Louis XI et à cette occasion présentation du livre pour les jeunes "Rose Valland 'espionne du Jeu de Paume" écrit par Emmanuelle Polack, aux Editions Gulf Stream.

-Maintenir les activités d'intervention pour la Mémoire de l'action de R. V.

Plus rien n'étant à l'ordre du jour, la Présidente lève la séance à 17 heures.

                                                                                  La Présidente                                                     Le Secrétaire-général

==============================================================================================

Bon contact : . Sous forme d'un " jeu de l'oie " , l'université d'angers a réalisé un superbe moyen éducatif pour mieux connaître Rose Valland. voir sur http://musea.univ-angers.fr/

 

 

 

 

 

 

 

De Rose VALLAND, Conservateur au Musée du Jeu de Paume

 au Capitaine Rose VALLAND, Artisan de la récupération en Allemagne.

L’association a été créée afin que cette femme hors du commun ne soit plus oubliée par les historiens de la dernière guerre mondiale.

Elle est née en 1898, décédée en 1980, elle est enterrée à St-Étienne de St-Geoirs, Isère, son pays natal. Ses activités d’espionnage et de renseignements sur les exactions et spoliations des nazis, durant les 4 années de l’occupation, alors qu’elle était, à Paris, conservateur au Musée du Jeu de Paume des Tuileries, représente une épopée extraordinaire pour la défense du patrimoine artistique de la France.

Mais, en plus, le Capitaine Beaux Arts Rose Valland a mené un deuxième combat de 1945 à 1952 en Allemagne occupée, pour la récupération et la restitution qui est complètement ignoré des spécialistes et représente pourtant une oeuvre colossale sur laquelle un voile a été jeté, pourquoi?

Seule reconnaissance, elle est une des femmes les plus décorées de France; sa ténacité à resister à l’occupant seule au milieu des SS, et son altruisme, devraient être cités en exemple au grand public.

LES LIONS Récupérés par Rose Valland dans la propriété de Goering à Karinhall, où ils étaient installés à l'entrée comme porte-fanions.

............Mais ces lions, en plus de leur valeur artistique, prirent avec les événements de 40 une importance supplémentaire en devenant les porte-étendard d’un de nos principaux adversaire- valeur symbolique qu’ils gardèrent, comme l’auraient gardés autrefois des drapeaux enlevés à l’ennemi aux cours d’une bataille. A ce titre, ils nous sont donc exceptionnellement précieux.
Voici quelle fut leur histoire :
Goering les choisit dans un magasin parisien au début de l’occupation et avec son train personnel les transporta dans sa propriété de Prusse orientale. Il les installa de chaque côté de l’entrée principale de Karinhall devenu son quartier général. Chaque lion hissé sur un socle d’environ deux mètres portait haut le fanion du Reichsmarschall.
..........(extrait d'une lettre de Rose Valland)

------- Une exposition est réalisée, en 2008, par les Musées Nationaux afin de présenter 50 œuvres d'art MNR d'abord en Israël à Jérusalem et ensuite en Juin à Paris au Musée de l'Art Juif.
L'association a confié à la Direction de la Réunion des Musées Nationaux, une photographie de Rose Valland en Allemagne réalisée au cours de ses activités de Récupération et de Restitution, fin des années 40.
Nous vous tiendrons informés des dates de la présentation à Paris dès que nous en aurons connaissance.

- Dans le cadre de nos activités avec les établissements scolaires le Secrétaire-général est intervenu :
Jeudi 17 janvier 2008 au collège Revesz Long à Crest (Drôme) auprès d'élèves de 3ème qui ont choisi comme sujet de travail pour l'année scolaire : La Résistance en général et celle de Rose Valland en particulier. Le matin 2 classes, 50 élèves ont participé durant 2 heures à une discussion avec l'intervenant et leur professeur M. Navaro.
L'après-midi se sont également 50 élèves qui ont posés des questions pertinentes au cours de la présentation avec la participation de leurs professeurs Mmes Chapignac, Birnon et Mrs Alric et Curtet.
Ils avaient pu préparer le sujet à l'aide du livre de Corinne Bouchoux mis à leur disposition par la responsable du CDI Mme Lasserre et en "naviguant sur le Net" auprès de divers sites dont les 2 de l'association.
Ce sont près de 110 personnes qui ne pourront plus dire "Rose Valland, connais pas".

 

22 novembre 2007 : conférence à Crest prévue au collège Revesz-Long pour les élèves de 3ème sur la deuxième guerre mondiale et l'impact du travail de Rose Valland.

23 et 24 octobre : Visite intéressante

Mars 2007 -- Le mot du secrétaire.

Cher(e) sociétaire, Cher(e) Ami(e)

L'assemblée générale de l'association s'est déroulée le 15 février et si vous n'avez pas pu y participer tous , en vous rendant sur le site " rosevalland.eu " vous pourrez trouver de nombreux éléments iconographiques vous permettant d'en visualiser le déroulement.

L'association La Mémoire de Rose Valland existe depuis 9 ans et elle atteint maintenant le but qu'elle s'était fixée : sortir Rose Valland et son œuvre de l'anonymat où elles étaient maintenues depuis de nombreuses années.

Aux reconnaissances locales : nouvelle place Rose Valland, plaque commémorative au Collège Rose Valland, plaque sur le caveau familial au cimetière à Saint Etienne de St Geoirs, viennent se rajouter maintenant les reconnaissances nationales. La mise en place de la plaque commémorative sur la façade du Jeu de paume des Tuileries par le Ministre de la Culture en avril 2006 a réveillé les consciences de certains et éveillé l'intérêt d'autres. Même s'il est encore quelques "historiens " pour…… oublier Rose Valland dans leur publication, c'est de tous horizons que des livres sont édités traitant souvent de spoliations d'œuvres d'art mais pas seulement, de Résistance aussi où l'on retrouve enfin notre héroïne à sa place dans l'Histoire.

C'est, pour les journées de la Femme, une Conférence donnée par Frédéric Destremau en 2006, au Mémorial Leclerc et de la Libération de Paris, Musée Jean Moulin, en 2007 une intervention lors d'un colloque à la Mairie de Paris. Une présence sur le DVD réalisé par l'A.E.R.I. sur la Résistance en Ile de France ainsi que dans leur revue, le livre de Corinne Bouchoux "Rose Valland, la Résistance au musée" Geste éditions 2006 - celui de Sophie Coeuré La Mémoire spoliée, les archives des Français, butin de guerre nazi puis soviétique éditions Payot 2007 - de même que l'imposant volume de Michel Rayssac "L'exode des musées, histoire des œuvres d'art sous l'occupation" éditions Payot 2007. Ainsi qu'une biographie "concentrée" de Rose Valland qui est en cours de réalisation aux éditions du Patrimoine de l'Isère.

L'énumération ci-dessus est pour la France mais on trouve également les Etats Unis(eux depuis longtemps l'ont citée et appréciée avec James Rorimer dans son livre "Survival" et Lynn H Nicholas dans son livre enquête "Le Pillage des œuvres d'art en Europe") qui viennent encore de reconnaître son œuvre par Robert M.Edsel dans son magnifique livre "Rescuing da Vinci" éditions Laurel Publishing 2007.
En Allemagne c'est la Société de production Ottonia Média de Leipzig en association avec la Société de production française Film à Trois qui vient de coproduire une émission intitulée "Le Musée d'Hitler". Si celle-ci est déjà passée sur la chaîne Planète le mois dernier elle a été reconditionnée et sera présentée :
sur ARTE Dimanche 29 avril 2007 à 22 h 40 pour une durée de 93 minutes.
Réservez ce moment pour regarder ce film excellemment documenté.